Lecture

Kù Cycle présente le TF1 (1/3)

8
Kù Cycle Info

Kù Cycle présente le TF1 (1/3)

PRESENTATION

“Le triathlète n’est pas un cycliste”
Sur une épreuve de contre la montre le cycliste s’échauffe et performe pendant 15, 20 ou 50km. Une fois le vélo posé et le chrono arrêté, il peut passer sur la table de massage et commencer sa phase de récupération pour l’étape du lendemain (exemple du Tour de France).
Sur une épreuve de triathlon, le triathlète nage 1500m, 1900m ou 3800m et performe sur 40, 90 ou 180km. 
Une fois le vélo posé, le chrono tourne encore et 10km, 21km ou 42km attendent le triathlète, l’épreuve ou la journée n’est donc pas terminée.

Ce constat met en évidence que l’effort et les contraintes physiologiques mais aussi mentales ne sont pas les même entre ces 2 profils de sportifs et de disciplines que sont cyclisme et triathlon.

Aussi, jusqu’à présent l’homme essaie encore de s’adapter à un vélo qui lui donne envie et qu’il achète pour des raisons personnelles et/ou de marketing.
Mais parfois, il contraint plus son corps à une adaptation contre nature qui n’est pas productive et, reste dommageable à plus ou moins long terme pour ce dernier.

Kù Cycle propose l’adaptation du vélo au corps de chacun avec une géométrie spécifique au triathlète afin d’optimiser son aérodynamisme, mais aussi sa performance sur un vélo maniable et dynamique.
Le  Kù TF1(Triathlon Formula 1) est produit après votre passage chez un de nos bikefitters qualifiés afin d’ajuster la machine à votre corps après la prise des différentes données et cotes.

La production/construction spécifique du cadre modulaire inventé par notre directeur technique Richard McAinsh est ensuite effectuée.

Jeune, Richard ne voulait rien faire d’autre qu’être ingénieur comme son père. Voir les merveilles technologiques de la fin des années 60 ne faisait que le motiver, la NASA a même envoyé des gens sur la lune!
Il s’est donc lancé dans un parcours qui l’a emmené de la conception de systèmes de carburant pour des torpilles, puis de prototypes sportifs de voitures (groupe C pour les 24h du Mans, mais aussi la conception du chassis composite de la Jaguar XJR14). 

Richard a ensuite travaillé avec des marques de sports automobiles de renommées mondiales comme Benetton, et Ferrari. Il a donc fait partie des équipes qui ont généré 91 victoires en Grand Prix et 7 championnats du monde en Formule 1.
Soutenir des champions comme Michael Shumacher et Jos Verstappen est devenu une grande source d’inspiration dans la culture d’ingénierie de Kù Cycle.

Richard a ensuite dit adieu aux sports automobiles et après une période de consultant, il a rejoint la marque italienne 3T en tant que responsable ingénierie.
Il y a conçu une gamme complète de produits et composants vélo brevetés, tiges de selle, guidons, potences, roues…
5 ans plus tard, il arrive chez Verve Cycling  où, il aide à concevoir et produire le capteur de puissance le plus précis, stable et fiable au monde, l’Infocrank.
Il a ensuite profité de périodes plus calmes pour perfectionner son projet de design (TF1) sur lequel il travaillait depuis 2013.
Le projet Aperta est un concept de Richard qui repense radicalement le vélo de triathlon, fort de ses années passées en F1 et, en échangeant avec les triathlètes professionnels durant son expérience chez 3T et Verve Cycling.
La plupart de ces professionnels roulaient pour la Team TBB, la team la plus titrée au monde détenue et dirigée par Alex Bok.

Alex Bok, comme beaucoup de Hollandais a été habitué à faire du vélo partout quelles que soient les conditions et, à toutes les occasions. 
Après avoir fait ses classes dans l’informatique et la gestion financière, avec, chaque année des objectifs plus gros, Alex passera plusieurs années dans la finance internationale.
Il a été basé en Asie du Sud-Est pendant plusieurs années avec des postes importants de “Officer” à “Senior Vice-président” puis “Managing Director”.
A 34 ans, il est nommé membre du comité de direction de la banque DBS Bank à Singapour en tant que responsable Finance & MIS. Un travail sur de nombreux projets interessants de développements d’entreprises et start-ups à Singapour, Thaïlande, Hong Kong et en Inde.
Mais alors que le travail est intéressant et enrichissant, il ressent le besoin de réveiller son “entrepreneur intérieur” et, en 2006, il fonde The Bike Boutique un concept de magasin de vélo innovant qui aura son exposition sur CNN en 2008.
En moins de 5 ans The Bike Boutique devient une franchise internationale qui voit le jour dans 6 pays différents.


Réalisant qu’il est temps de redistribuer, Alex lance une équipe de triathlon professionnel dans laquelle de jeunes athlètes, des “pros” en herbe et des athlètes défavorisés de 20 pays, apprennent des champions du monde actuels et des athlètes professionnels de classe mondiale.
Le résultat est étonnant : la Team TBB devient l’équipe de triathlon la plus titrée de l’histoire du sport!

Une écurie de plusieurs champions du monde, 49 victoires sur Ironman et des centaines sur d’autres épreuves ou autres labels.
En 2013, il rejoint Cobb Cycling, société américaine, un des sponsors de la team TBB, en tant que directeur des ventes et marketing international.
Il y établit un réseau de 250 concessionnaires B2B dans 35 pays atteignant la première position mondiale des produits après-vente avec une croissance annuelle des ventes à deux chiffres sur une période de 5 ans..!
En 2017, il quitte ce poste pour revenir au Pays-Bas et devenir conseiller dans l’industrie du vélo.
En janvier 2019, Richard Mcainsh l’appelle et, de bons vieux souvenirs de leur anciens échanges avec 3T et relations avec la Team TBB remontent. 
Richard lui annonce alors qu’il a “un design de vélo très intéressant en tête depuis un certains temps…”
L’histoire commence alors, l’alliance parfaite pour la création de ce projet, l’expérience d’ingénierie de Richard et l’expertise commerciale et le réseau industriel d’Alex.
Ce dernier a finalement construit un réseau international de concessionnaires pour les pièces et composants vélo, avec des centaines de monteurs, des mécaniciens vélo du monde entier avec lesquels il a interagit et qui ont eu le même constat : pour des performances optimales du cycliste, le vélo doit être ajusté au cycliste et non l’inverse.
Ce qu’il manque alors à tout cycliste/triathlète est le bon design (ergonomie)

Richard et Alex ont tous deux eu envie de remodeler le segment du vélo de compétition.
Ensemble, ils ont décidé de concevoir et de construire le vélo qui allait changer le sport pour toujours > l’ajustement parfait de l’homme et de la machine.
Le résultat de leur travail est la production par  Kú Cycle de vélos de triathlon spécifiques aux coureurs qui les aident  à atteindre des performances athlétiques optimales soutenues par un écosystème d’expertises.

author-sign

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faites vos achats